« Ich hab’ kein Heimatland (jüdischer Tango) » (Je n’ai pas de patrie – tango juif) de Friedrich Schwartz

Encore une journée où j’écoute en boucle toutes les versions collectées de cette chanson !! Mélancolique, certes, mais où j’entends aussi beaucoup de détermination à continuer la route… :  « Ich hab’ kein Heimatland (Jüdischer Tango) ». Une chanson de Friedrich Schwartz, interprétée ici John Hendrik & Marek Weber Orchester (Berlin, 1933).

C’est la dernière composition de Friedrich Schwartz.

Il lui donne le sous-titre de « Jüdischer Tango » dans sa dernière lettre datée du 23 juillet 1933. Le lendemain on le retrouve mort dans une chambre d’hôtel à Paris où il tentait de fuir le régime nazi…

« Je n’ai pas de patrie / Je n’ai rien en ce monde / Je vais de pays en pays / Et reste où cela me plaît / Je n’ai pas le droit d’être heureux / Je ne connais pas de rayon de soleil / Pourquoi suis-je aussi seul sur cette terre ? / Je n’ai pas de patrie / Je n’ai rien en ce monde / Ma destination est inconnue / Le ciel bleu est ma tente / Et quand enfin, quelque part, je trouve le repos / Il faut que je me remette en route… »

Tentative de traduction personnelle. Si quelqu’un m’en propose une plus belle version, je suis preneur.

Par ailleurs, si vous connaissez d’autres versions de cette chanson, autres que celles de Maegie Koreen et Hadi, faites signe ! D’avance merci.

Advertisements

Publier un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s