« Eaux troubles, eaux calmes » : exposition photo collective proposée par François Hébel à la Fondation François Schneider à Wattwiller

Dehors, le parc à la lisière de la forêt, les fontaines en mouvement. Ce jour-là, le ciel dans la tourmente hésite entre tempête couleurs charbon et bleu estival. Dedans, une exposition. Des images pour dire, faire ressentir le grand dehors et le grand dedans.

Un thème : l’eau. Constante de la Fondation François Schneider, dédiée aux arts contemporains et à cette thématique, source de l’eau minérale Wattwiller oblige. Avantage : le thème de l’eau, tellement ouvert, permet à chaque fois aux artistes ou aux commissaires invités de convoquer des imaginaires très différents.

« Eaux troubles, eaux calmes » exposition photo collective proposée par François Hebel à la Fondation François Schneider à Wattwiller (photo : alain walther) 
Eaux troubles, eaux calmes : exposition photo collective proposée par François Hebel à la Fondation François Schneider à Wattwiller (photo : alain walther)

Cet été, c’est au tour de François Hébel de répondre à l’invitation de la Fondation. L’ancien directeur de Magnum et des Rencontres de la photo d’Arles, actuel directeur de la biennale FOTO / INDUSTRIA à Bologne, propose une exposition autour de photographes aux univers contrastés, aux démarches singulières, offrant aux visiteurs une exposition cohérente, dense où les oeuvres se frottent, se répondent et dessinent une géographique vagabonde et intime. Entre eaux troubles et eaux calmes.

« Eaux troubles, eaux calmes » exposition photo collective proposée par François Hebel à la Fondation François Schneider à Wattwiller (photo : alain walther) 

« Eaux troubles, eaux calmes » exposition photo collective proposée par François Hebel à la Fondation François Schneider à Wattwiller (photo : alain walther) 
Eaux troubles, eaux calmes : exposition photo collective proposée par François Hebel à la Fondation François Schneider à Wattwiller (photos : alain walther)

Entretien avec François Hébel, commissaire de l’exposition à la Fondation François Schneider à Wattwiller.

Quelques images de l’exposition Eaux troubles, eaux calmes (cliquez sur les images pour agrandir)

Entretien avec Alain Willaume, photographe, membre du collectif Tendance Floue. Il présente sa série « De Finibus Terrae », extraite de sa série « Voyage en extrême Europe / Au bord du gouffre » réalisé lors d’un voyage de deux ans au confins de l’Europe en compagnie d’Anne Testut qui , elle, photographiait les gens à table,  dans leur intimité.

Entretien avec Philippe Chancel, photographe. Il présente « Fukushima (2013) », des photographies extraites de sa série « Datazone ».

 

« Eaux troubles, eaux calmes »
du 18 juin au 11 septembre 2016
à la Fondation François Schneider à Wattwiller
site : www.fondationfrancoisschneider.org

Un catalogue a été publié à l’occasion de l’exposition.

Pour rejoindre facilement la Fondation François Schneider en transports en commun : à la gare de Mulhouse,  prendre le tram/train (direction Altkirch) jusqu’à Cernay. Là un bus-navette vous amènera directement à la Fondation. Ce bus-navette fonctionne du lundi au samedi et doit impérativement être réservé la veille. Contact : Boug’en bus / n° vert 0800.003.009 (appel gratuit depuis un poste fixe).

 

 

Publicités

One thought on “« Eaux troubles, eaux calmes » : exposition photo collective proposée par François Hébel à la Fondation François Schneider à Wattwiller

Publier un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s